La Vraie Vie

On est jamais mieux servi que par soi même.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Camp des Volontaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jenny Illuni
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 30

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: L'alcool un probleme ? Je bois j'suis bourrée je tombe. Où est le probleme ?
Age: 20

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Mar 18 Sep - 14:55

Alors que la p'tite arrive a digerer la nouvelle et se concentre, Sophie me tombe dessus.
- Relou te demande.
- Euh j'suis occupée la...
- Ce urge Jen' !
Je me fixe, le coeur battant a au moins la vitesse du son.
- Il ne lui est ...
- Non, il va bien mais y'a eu un soucis au lycée, il voudrais que tu le rejoigne.
Je soupir, soulagée, il aurait manqué que ca et la catastrophe aurait ete complete.
- Ok j'y vais.
La petite me regarde avec deux petits yeux interloqués, Sophie le remarque.
- Qu'est ce qu'elle a elle ?
- Elle, elle parle pas francais Sophie !
- Ok, bon j'y retourne, depeche toi il t'expliqueras mieux que moi.
J'me tourne vers Ferny.
- Ecoute je dois m'absenter, fait ce que je t'ai dis, integre que tu peux le faire.
- Mais..
- Mais je reviens, si t'y arrive toujours pas, Raoul t'aideras.
J'me redresse et le temps d'une seconde me retrouve dans le lycée en ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Mer 19 Sep - 16:56

« Bon. Mike, vu la tournure que prennent les choses, je vais prendre le temps de t'expliquer un peu ce qui se passe, même si c'est pas vraiment à moi de le faire. Tout à commencé quand une bande de jeunes, dont Raoul est plus ou moins à la tête, à mit la main sur une cassette qui mettait en scène un prof de Vaillant qui présentait des tours de magie assez impressionnants et surtout sans trucage.
- Wait. Comment ça, sans trucage. La magie ça n'existe pas.
- Et la gamine de tout à l'heure non plus, elle existe pas, hein.
- Hmm. Vu comme ça.
- Ok, je continue. Cette cassette, ne me demande pas comment, permet d'éveiller les gens qui la visionne à une forme de magie. Mais c'est un peu différent de ce qu'on peut y voir. On appelle ça, la Volonté. T'as vu ma main tout à l'heure ? Bah j'ai plus rien, aussi abérant que ça puisse paraître.
- Et ça marche comment?
- Comme son nom l'indique, il suffit de vouloir quelquechose. Je débute mais je dois pouvoir te montrer quelques trucs. Tu veux une bière ?
- Euh, avec plaisir.
- Alors buvons un coup. »

Au même instant, deux bouteilles de Leffe apparaissent décapsulées dans mes mains. Je lui en tend une qu'il prend après une certaine hésitation.

« C'est une vraie. T'as pas à avoir peur.
- Euh... Thanks ?
- Ca m'a fait le même effet, la première fois. Bon par contre, il reste un petit inconvénient ; ça fout un peu le mal de crâne. Parait qu'on s'habitue. J'ai toujours eu des migraine et je m'y suis jamais fait. Enfin bon. Je continue mon histoire. Cette bande de jeunes a décidé de mettre en pratique leurs nouveaux dons. Ils ont rasé Vierzon dans tous les sens du terme.
- Comment ça, dans tous les termes ?
- Bah, aux yeux des autres, cette ville n'a jamais existé. Si tu mates une carte de la région, Vierzon n'y est plus.
- Mais comment...
- La Volonté !
- Mais c'est crazy !
- Bah y'a pas vraiment de limite, c'est ça qu'est crazy. Et maintenant, ils veulent se faire une petite utopie d'occaz en reconstrusant la ville selon leur... volonté. Bon, je suis un peu naze, là. Tout ça m'a secoué. Je vais me faire une petite sieste. Tu peux rester dans le camp en attendant le retour de Raoul. Si tu veux du bon café, va voir Gégé, là-bas. A plus.
- See ya et merci pour les explications. »

Mike s'éloigne, son fond de bière à la main tandis que je m'allonge sous ma tente et m'endors rapidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Rowe
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut: OK
Devise:
Age: 26

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Mer 19 Sep - 17:14

Mike marche, il avance dans le camp. Explore le restant de vie de Vierzon. Mais à chaque pas une pensée le traverse. Le pied droit bouge, "Why...", le pied gauche suit, "How..."; et tout ça continue... Mike ne sait que penser mis à part que les états unis lui manque. Il repense à ces bouquins de poche qu'il a dans son Palm. Il a quelque chose concernant la magie, mais rien ne parle de la volonté.

"Jesus... Je devrais attendre ce Raoul, lui seul... Lui seul me fera comprendre..."

Et Mike s'assied, devant la tente de Tab. Reluquant son palm, voyant la batterie se décharger, se décharger comme son espoir...

"Raoul... please help me..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferny Niendrovich
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/09/2007
Age : 27

Feuille de personnage
Statut:
Devise:
Age:

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Mer 19 Sep - 22:13

- Ecoute je dois m'absenter, fais ce que je t'ai dis, integre que tu peux le faire.
Elle est mignonne elle. Bon integre que tu peux le faire... J'integre surtout que je suis dans un pays de bouseux que je ne connais pas, dans une ville encore plus ravagée que la banlieue de Moscou et qu'on veut me faire manipuler la realité a volonté. J'porte la bouteille a mes levres. La vodka me brule la gorge et me rend les idées claires. En fait non, la bouteille etait vide. Rectification meme, je n'avais plus de bouteille. Il n'y avait plus de bouteille ! Ok, ferme les yeux. J'me colle une gifle a m'en decoller la machoire.
1) Non tu ne reves pas.
2) La realité telle que tu l'as connu jusque la n'existe plus.
3) Tu viens de faire apparaitre une bouteille de nulle part.
4)....... C'est trop bon !!

Je regarde le bout d'herbe en face de moi. Reflechis. De quoi as tu envie ? Un coup de vent fait bouger mes cheveux qui retombent en rideaux devant mon visage, ils ne sont plus blancs mais gris et en les refaisant passer derriere mon oreille je me rend compte que mes avant bras sont noirs de crasse tout comme mes mains. Ouais une douche et des affaires propres. Je peux le faire. Je veux une douche. Alors que mon esprit commence a divaguer un pommeau de douche se forme au dessus de ma tete et qu'un sous mes fesses du carrelage s'est formé. Je souffle et tout disparait d'un coup. Et merde ! Bon on recommence.
*Aller Krysta, tu peux le faire. C'est en toi, en chacun des etres de la creation...*
Ferngully, the last rainforest. L'histoire que me racontait toujours ma mere... C'est d'ailleurs pour ca qu'elle m'a appelé Ferngully, et bien qu'etant seulement mon deuxieme prenom, il est courant de m'appeler Ferngully. Avant de se faire interner ma mere m'appelais en permanence Krysta, la petite fée de la foret de Ferngully. Non voila ce que je veux, je voudrais ma mere. Alors que "Ferngully" apparait dans ma main, je cours les larmes aux yeux en direction de la sortie du parc.

Apres avoir encore couru j'arrive devant ce qui semble etre une piscine ou qui y ressemble en tout cas. Le batiment est dans un sale etat mais en rentrant je trouve une douche en etat de marche. Bizarre que l'eau n'est pas ete coupée. Je me debarasse de mes loques et m'assois sous la douche avant de definitivement fondre en larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Jeu 20 Sep - 0:01

Je me réveille en sursaut. J'entend encore la voix de Raoul. J'ai dormi sur mon bras ce qui fait que je ne le sens plus. Je tapote plusieurs fois sur mon biceps et je sens l'engourdissement me quitter et faire place aux picottements. Bon, A priori, je sais quoi faire. En sortant de ma tente, je tombe nez à nez avec Mike en train de somnoler sur son café.

« J'ai dormi longtemps ?
- Une petite heure environ.
- Ouais, bah ça ira bien. Alors ce café ?
- Il est froid.
- Passe. »

J'ingurgite le liquide en grimaçant. Autant le thé passe bien froid, autant le café, ce n'est pas top.

« Désolé mais il faut que je bouge.
- Je peux venir ?
- Euh, pas vraiment. Hésite pas à faire connaissance avec les autres. Dans l'ensemble, ils sont cools. Bon, je te laisse. »

Je m'allume une clope et sort du camp.


Dernière édition par le Jeu 20 Sep - 3:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucas dalles
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 31
Localisation : paris

Feuille de personnage
Statut:
Devise: "vaut mieux etre saoule que conne , ca dure moins longtemps"
Age: 21

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Jeu 20 Sep - 2:03

La petite essaye vainement de m'expliquer depuis 3 heures un truc dont je n'avais rien à faire voilà trois heures, mais le whisky et les exemples qu'elle me montrait ont eu raison très vite de mon manque d'intérêt. Elle me conseille d'aller voir un film au cinéma quand il repassera ( mais comment ? Vierzon n'a-t-elle pas été détruite ?)
j'ai compris que par ma volonté je pourrai faire n'importe quoi... au fur et à mesure qu'elle m'explique je bois et j'ai donc du mal à comprendre tout ce qu'elle me dit maintenant.
Ils auraient découvert une cassette il y a un temps de cela, qui leur auraient fait prendre conscience d'un pouvoir qu'ils possédaient déjà ou qui leur aurait donné ce pouvoir.

-mais je pige pas comment c'est possible !
- mais justement il n'y a pas grand-chose à comprendre !
- oui je vois ça...
-...
- et si je pense que je veux une moto, il y aura une moto qui va apparaitre parce que je pense que je peux la faire apparaitre ?
- ce n'est pas le fait de le penser, c'est de savoir que tu peux
- un peu comme la force dans "starwars" ?
- ( elle soupir) ...on dit toujours " tu dois savoir que tu peux le faire, et non pas y croire".
- ... Ouais, je pige un peu mieux, mais en gros, il ne faut pas que je cherche à comprendre, je peux le faire un point c'est tout, parce que, de toute façon, c'est moi qui décide je le veux, je le fais, j'ai la volonté de le faire.
- bah voilà ! ! ! ça commence à venir ! la Volonté ! Ce n'est pas pour rien que ça s'appelle comme cela. Je dois te laisser j'ai à faire et puis. Depuis le temps que tu siffles dedans, ta flasque,... elle n'est pas vide ?
- ... (un peu choqué je regarde ) ..... euh non ...

Le temps de relever la tête elle était déjà partie. Un peu somnolante et ne marchant pas très droit, j'entame une balade le long du parc . Balade que je terminerai sous un arbre a vomir et coucher sous le suivant, pour une nuit que je n'aurai jamais cru si longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essaimuse.canalblog.com/
Raoul Bisot
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 30
Localisation : Vierzon Paris

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Choisi ce que tu veut amener avec toi, car chaque chose t'alourdi.
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Jeu 20 Sep - 21:31

Raoul et Jenny reviennent au camp tard dans la soirée, avec Paul. Ils ont discuté tout le chemin du retour, et les quelque couche-tard encore debout sentent que quelquechsoe a changé. Queqluechose va changer.

Le lendemain matin, la rumeur se répand plus vite que prévu...Les huits ados qui ont tout lancé sont aux aguet, ils ont l'air décidé a remettre de l'ordre et reconstruire Vierzon. C'est vrai que pas mal de monde commencent a se débrouiller avec la Volonté, et ils craignent que le chaos s'installe en ville. La chasse au pillard est ouverte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bandabruti.canalblog.com
Le Monde
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: a challenger appears !   Ven 21 Sep - 5:05

Durant la nuit certains occupant du camps on dit avoir apperçu une nana étrangère à la communauté. Elle a disparu au matin.
D'après les quelque témoignages elle serait blanche avec des lunettes, plutôt menue, elle portait un chapeau, un pantalon marron en velours côtelé et une robe chinoise déglinguée, elle transportait aussi une longue valise et avait une cassette VHS à la main, elle fumait une cigarette roulée dans du papier violet.
Au grand énervement de Raoul, aucun des témoins n'a rien trouvé de bizarre aux déambulations de cette intruse avant que le soleil ne se soit levé.
évidemment à ce moment là elle était déjà introuvable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Ven 21 Sep - 5:48

Réveillé aux aurores par le brouhaha d'un petit attroupement non loin de ma tente, je sens que quelquechose en moi à changé. Depuis la veille au soir en fait. Je reste allongé encore quelques minutes en écoutant ce que les badauds alentour racontent. Ils parlent principalement d'un jeune fille un peu étrange qui serait passé dans le camp durant la nuit une cassette à la main, fumant des cigares violets, et qui avait disparu par la suite. Des cigares violets ? C'est simpa comme idée. Une clope à rayures multicolores m'apparait alors aux lèvres et s'allume. Je ne comprend pas vraiment pourquoi ils se montent à se point le bourrichon pour une gamine de passage. Je me décide à me lever. Je sort la tête de ma tente et les doux rayons du soleil de fin d'hiver me réchauffent le visage. Je tire une grosse bouffée sur ma clope et lui trouve un léger goût différent. C'est vrai que je n'ai pas tiré sur un joint depuis des lustres, mais là c'est flagrant. Il n'y a pas que du tabac là-dedans. La tête me tourne un peu quand je me relève.

Comme j'en ai pris l'habitude, je vais prendre un petit café chez Gégé et vais faire une petite ballade matinale le long du canal. En sortant du camp, je remarque un panneau d'affichage sur lequel Raoul déclare la chasse aux pilleurs. On verra ça après ma ballade.

L'air est encore humide et l'ombre des arbres trop fraîche pour s'y attarder. Je reste donc au soleil à regarder l'eau du canal s'écouler et tire à nouveau sur mon pétard psychédélique. L'épaisse fumée bleutée s'élève en volute dans les rais de lumière. J'en profite pour m'exercer à lui donner des formes diverses et variées. Je recrache des ronds de fumée énormes, puis des carrés, des triangles, des cubes. J"arrive même à former une sphère quasiment parfaite dans laquelle j'emprisonne une sphère plus petite qui s'y promène chaotiquement. Je les promène ainsi au ras de l'eau et tente d'y capturer une libellule qui passait par là. Ce que la vie est douce dans ces moments paisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Monde
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Ven 21 Sep - 14:06

Alors que le canal coule paisiblement, des cri se font entendre un peu plus haut sur les berges. Au milieu du canal, une masse sombre flotte. Un mec apparait au dessus de la masse, volant au dessus du bassin, attrape le truc, le soulevant avec peine, et le ramene en volant sur la berge. Le mec qui vient de faire ca est un grand black, il a une paire de lunette a bord épais qui lui donne un air de psychiaaaaatre. Il pose le gros truc par terre, et comme le craignais tout le monde, c'est un mort. Un gros corps gonflé d'un anonyme, la quarantaine. Il est brun, typé maghrebin et porte des fringues de sport usée. Les gens ameutés commencent a jaser.
-Un mort de plus un mort de moins...
-Ils auraient pu mieux chercher le canal.
Le grand black se redresse et les toises d'un air blasé.
-Taisez vous, tous ! Sa voix est tres grave et tres forte. Tout le monde se tait et regarde vers lui. Vous avez devant vous un homme mort, continue t'il, et il est mort recement, ce n'est pas "un corps de plus"... Allez prevenir quelqu'un d'important !
Le black disparait a nouveau, alors que la foule se disperse et que d'autres badauds se groupent autour du corps enflé du noyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Ven 21 Sep - 16:18

Je me précipite au camp, slalome entre les tentes et arrive, essouflé, devant la tente centrale.

« Raoul ! On a retrouvé un cadavre dans le canal. Il semblerait que sa mort soit plus recente que la destruction de Vierzon. Ca pue.
- Merde ! J'arrive. »
Puis, télépathiquement, il demande à ses acolytes de le rejoindre sur les lieux. L'instant d'après, nous sommes tous les deux au dessus du corps froid et roidi du malheureux. Nico, Sophie, Eve et Jenny nous rejoignent presque aussitôt. Courtney et Emilie tardent un peu.

« C'est un grand black à lunettes qui l'a repêché. Et je ne sais pas si c'est la volonté mais en tout cas, il a volé jusqu'au dessus du corps pour le ramener là.
- Un grand black ? Ok. Merci Paul. On s'occupe de ça, maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucas dalles
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 31
Localisation : paris

Feuille de personnage
Statut:
Devise: "vaut mieux etre saoule que conne , ca dure moins longtemps"
Age: 21

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Ven 21 Sep - 20:49

mauvais réveil, maudit matin.
Le bruit d'une foule me réveil en sursaut. Je maudis la terre entière et surtout sa population.

J'assiste à une scène dont franchement je me serai passée. Un maccabé flottant, heureusement que je n'avais plus rien à vomir.
Ma flasque de whisky( toujours pas vide) à la main j'observais ce qu'il se passait quand au moment ou le grand black demandais d'aller prévenir quelqu'un d'important, un autre type, le même qui était allongé par terre hier quand j'ai discuté avec Courtney, par en courant vers une immense tente et parle rapidement au type aux dreads rouges.
C'était donc lui. Un coup d'oeil au noyé me donne le courage d'essayer vainement de vider ce foutu whisky. Il fallait que je trouve quelque chose à faire ici ou bien j'allai finir de la même manière que ce type, peut-être même volontairement.
Tout ceci ne me regarde peut-être pas, un peu indécise je prends sur moi pour sortir du parc. Tout en marchant je me souviens de la discussion de la veille. Je ne comprenais pas bien c'était moi ou elle, qui avait fait que cette flasque soit sans fond ?J'avais vu des gens essayer pourquoi pas moi ? Après tout, ça m'occupera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essaimuse.canalblog.com/
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Dim 23 Sep - 18:19

« Ca va pas être simple de déterminer ce qui l'a tué, vu l'état du corps. Il est complètement détrempé. Regarde son visage. Il est tout boursoufflé.
- Quequ'un connaissait ce type ? »

Aucune réaction parmi les personnes présentes.

« Faut dire qu'il est esquinté. Bon, le mieux qu'on ait à faire, c'est de l'enterrer. »

Raoul se redresse et le corps s'enfonçe doucement dans le sol me rappelant une scène de Trainspotting. Puis une petite croix tombe du ciel et se fiche dans la terre, là où le corps avait disparu.

« Le spectacle est fini. Tout le monde retourne au camp. Paul, tu viens avec moi. »

Je lui emboîte le pas et l'on retourne jusqu'à la tente de Raoul. Il s'affale, comme à son habitude, dans son pouf qui, j'en suis sûr maintenant, change d'aspect, de forme, de texture et de couleur à chaque fois que je le vois. Il m'invite à en faire autant en face de lui.

« Bon. A tous les coups, ce sont des pillards qui ont sorti le pauvre type de chez lui pour le dévaliser. Il a surement voulu résister et voilà le résustat. Ca devient un réel problème. Sinon, le black, tu peux m'en parler un peu plus ?
- Bah, il était grand, bien bati, barbe, lunettes épaisses, la quarantaine environ. Et il vole aussi.
- Humm... A part, le dernier détail, il me fait penser à quelqu'un, mais j'ai des doutes.
- Euh, merde, c'est lui. »

En effet, le grand black s'approche d'un pas assuré. Raoul sursaute.

« Monsieur Raisonné ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félix
Zumain
Zumain
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 21/09/2007
Age : 34

Feuille de personnage
Statut: Aucun
Devise: Le navire qui n'obéit pas au gouvernail devra bien obéir au récif.
Age: La quarantaine

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Dim 23 Sep - 18:34

« Alors Raoul. Toujours aussi indolent, à ce que je vois.
- Mais qu'est ce que vous faites ici ?
- Tout d'abord, vu les circonstances, tu peux m'appeler Félix. Ce que je fais ici, et bien c'est le camp des Volontaires, je me trompe ?
- Euh, non.
- Alors c'est que je suis bien à ma place. Je m'initie à cette nouvelle vie. Tu comprendras que pour un professeur d'histoire, c'est quelquechose d'incroyable, ce qui se passe.
- Et bien, je suppose, en effet. Et vous arrivez à quelquechose, avec la Volonté ?
- Je me débrouille. Bon, je vous laisser. Vous avez du travail aujourd'hui et moi, on m'attend. Bonne fin de journée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Dim 23 Sep - 18:46

Je ne connaissais pas ce type auparavant, mais sa voix à la fois rassurante et puissante dégage quelquechose d'unique. On a tout de suite envie de lui faire confiance. Ces paroles semblent pleine de sagesse et de raison. Raoul me regarde et me dit :

« Pfiou. Ce gars-là, c'était mon prof d'histoire-géo avant que le lycée ne soit détruit. Il me file les glandes. Il a toujours cet air de "môssieur-je-sais-tout". Je sais pas, j'ai toujours l'impression qu'il se fout de ma gueule.
- C'est vrai qu'il a l'air spécial. Il a une aura captivante qui m'a littéralement envouté.
- Mouais. Moi elle me ferait plutôt tourner les talons, son aura. Bref, revenons à notre macchabée. La chasse est ouverte. »

Raoul se lève et fait apparaitre un mégaphone devant lui.

« Que toutes les personnes qui se savent capable de se battre se mettent en route pour les ruines. On a des rats dans les canalisations et il va falloir les éliminer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raoul Bisot
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 30
Localisation : Vierzon Paris

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Choisi ce que tu veut amener avec toi, car chaque chose t'alourdi.
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Dim 23 Sep - 20:06

Raoul est assis en dessous du monument au mort, en tailleur, il flotte en l'air, comme toujours. Sophie et Emilie a ses cotés, quelques personne viennent les voir, discuter.
Quelquechose se trame, c'est sur. L'annonce d'une chasse au pillard dans tout Vierzon a sécoué tout le camp, et ca commence a faire du monde. Le parc est quasiment rempli de tente chaque jour un peu plus pro., une peu mieux amenagé. Il y a maintenant une grande tente pour manger, une cuisine, une tente de secours sur-équipée (Emilie yt passe ses journée) et meme une scene avec des instrument de musique.
Raoul a prévu de s'installer a plein temps dans l'ancien theatre, a l'entrée du parc. Quelquechose se passe et ca devient serieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bandabruti.canalblog.com
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Lun 24 Sep - 19:25

L'appel à la chasse de Raoul m'a mit le sang en ébullition. Sans compter la découverte du cadavre, les paroles du mystérieux Félix ainsi que ma récente promotion. Mais pour l'heure, je vais retapper un peu ma tente. J'ai gardé la même depuis le début et sa conception était quelque peu précaire. Je passe la main dans mes cheveux et en récupère un qui commence à onduler. Il s'éloigne de moi pour se figer entre la tente et l'arbre qui se trouve juste à coté. Il s'allonge, créant un lien entre les deux éléments quand toute une quantité de fils se dispersent pour intégrer la tente à l'arbre. Du tissu glisse le long du tronc et se gonfle comme poussé par le vent. Des piquets jaillissent de terre pour maintenir l'étoffe en l'air. La toile se recouvre alors d'une couleur sable. La tente ne semble faire plus qu'une avec l'arbre.

Je me dit que ça devrait être plus solide et, en tout cas,que c'est vachement plus esthétique. Ce sera parfait pour mon futur repos mérité ce soir. Mais en attendant, en route pour la chasse. En sortant du camp, j'adresse un furtif clin d'oeil à Raoul nouvellement installé dans le vieux théatre et m'allume un joint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Monde
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   Lun 5 Nov - 2:29

Le Vieux théatre...Personne n'en aura profité bien longtemps. Les tente de bric et de broc sont en feu, l'arene d'entrainement a coulé, les reserve de bouffe ont été emmené. C'est quand Suzy a déclaré l'etat d'urgence que les refugiés ont prouvé leur veritable esprit de communauté. Tous ensemble ils ont tout pris, et tous ensemble il se sont refugié dans le lycée. La place forte a bougé, dans un esprit de guerre, ils ont choisi la defense a l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Camp des Volontaires.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Camp des Volontaires.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Decors : Aide de Camp ?
» Attaque d'un camp orque
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie :: Les Archives De Nicolas Mertel :: Saison 1-
Sauter vers: