La Vraie Vie

On est jamais mieux servi que par soi même.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Chasse au Pillard] Henri Brisson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raoul Bisot
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 30
Localisation : Vierzon Paris

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Choisi ce que tu veut amener avec toi, car chaque chose t'alourdi.
Age: 18 ans

MessageSujet: [Chasse au Pillard] Henri Brisson.   Sam 29 Sep - 22:51

-Bon, partez devant je vous rejoins ! crie Raoul aux deux filles, alors que d'un bond, elle sont sur les toit des deux batiment qui bordent la grande allée de l'lentrée de Brisson. Raoul ramene son attention sur Paul, encore un peu dans le délire de la chasse aux rats.
-Tu va te cahrger des ateliers, et je vais me faire l'internat.
Jenny gueule depuis un toit.
-VAS Y MOLLO MON CHERI !
-T'INQUIEEETE ! On y va ? Raoul a vraiment l'air de s'amuser, mais prend ca tres a coeur. Flottant a quelques pieds au dessus du sol, il file le long de l'allée, traverse le batiment principal et débarque avec Paul dans la grande cour de Henri Brisson. Paul jete un oeil au dessus de lui, Sophie et Jenny ne se battent plus, elles sont assises. Un peu surpris, le temps de ramener son regard sur la scene, tout change. Raoul est a plusieurs metre au dessus du sol, a ses pieds une foule de gros balourds plus ou moins amoché, mal sapé, de veritable survivant sauvage. Ils sont retourné au primal et Raoul est la pour les déloger. Paul s’assied a son tour, mais Raoul ne fait rien. C’est Sophie qui parle, du haut du toit, d’une voix forte et claire.
-Ecoutez moi bien ! (Les bestiau relevent la tete un instant). Nous sommes entré ici suites a des plaintes, et tout ceux qui s’opposeront a nous seront traité comme des ennemis. Nous cherchons deux personnes et si chacun fait un effort, il n’y aura aucun blessés.
-On y croit…mumure Jenny. Paul sourit. Sophie reprend son souffle mais est coupé par une autre voix, grave et forte. La foule s’écarte pour laisser passer un gringalet. Il porte des fringues de sport plutot propre et fais un peu tache dans la masse des bourrins.
-Salut, Raoul ! Il a tout a fait le ton de ceux qui pensent que « Raoul » est en soi un gros mot.
Raoul redescend, après un coup d’œil a Sophie et Jenny. Elle ont disparue. Paul s’eleve un peu pour voir ce qui se passe.
-Salut Wilfried. T’as recupéré de ta pilée.
-Les gars, crie t’il avec sa fausse voix, ce mecs et ses copines n’ont rien a faire ici, degagez les. Raoul s’envole a nouveau alors que la masse de monde se presse sous lui, essayant de l’attraper. Wilfried est monté sur les épaule d’un gros gars.
-Alors du-gland T’en veut encore ou bien ce coup ci tu veut te faire cogner par un mec ?
Lee petit gars s’enerve. Raoul rigole. Il se tourne vers Paul.
-Recule toi, ou monte sur les toits, Tab ! Apres avoir dit ca, il dit un truc mais on entend rien, parce que dans tout le lycée resonnent Les Danses Polovtiennes du Prince Igur. Il a vraiment le dn pôur se la peter quand il veut. Raoul continue a prendre de la hauteur, alors qu’en bas ils commencent a lui lancer des pierres, des bouts de ceramique, qui leur retombent dessus. Paul, depuis les toit, voit tres bien où veut en venir Raoul. La musique couvre le terrible grondement, alors que les quatre batiment qui cernent la cours se rapprochent et se resserent. Finalement, les gros lards y font attention et quelque uns commencent a courir vers l’exterieur, et même certain arrivent a se faufiler entre les murs qui se rapprochent toujours un peu plus. Finalement, dans un silence lourd, tout s’immobilise, et Raoul vole au dessus d’un grand puit sombre. Plus personne ne sort, ils sont tassés, serré les uns contre les autres dans « leurs » cour. Raoul parle et Wilfried ne le coupe pas ce coup ci.
-Ceux qui le desirent pourront sortir, si il font preuve de tenue et respect. Ce lieu est officielement l’endroit ou seront detenu tout les pillard, criminel et autres ordures que nous estimons dangereux. Aucune loi formelle n’y est en vigueur. Maintenant, sortez !
Les portes des batiment s’ouvre, et apres un grondement de foule, les mastard se pressent vers les sortie pour se diluer dans les rues de Vierzon. Jenny et Sophie réapparaissent a coté de Paul, avec un grand sac a patate qui remue. Apparement, il y a deux personne dedans. Le sac manque de tomber, mais Jenny le retient du bout du doigt.
-Son plan a marché, les deux qu’on cherchait on fuit les premiers, commente Jenny, un peu reveuse.
-Et on a resolu ton probleme Tab, non ? Continue Sophie.
-On a plus qu’a aller chercher nos premiers « detenus ».
-Pas les premiers, regarde en bas. Paul reste sans voix. Tout en bas, dans la cour sombre, Raoul s’est posé et retient Wilfried par le bras. D’un geste de tete, les portes se referment et Raoul disparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bandabruti.canalblog.com
Le Monde
Meujeu
Meujeu
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: [Chasse au Pillard] Henri Brisson.   Jeu 4 Oct - 2:26

La Sombre forteresse de Brisson toise a présent Vierzon comme un bastille efffrayante, rappellant a chacun sa place et ses droits et devoirs face a la situation. Le massif batiment reverbent les grognement, les plaintes et les rires malsains des detenus, comme une cheminée vers l'enfer. Quand Raoul ou un autre de ces fous qui ont choisi de chasser les pillards de Vierzon viennent déposer un autre gusse dans le trou, on entend hurler d'une liesse malsaine les anciens. Les lois dans la Tour de Brisson n'ont plus lieu d'être, et quiquonque est assez malchanceux pour y tomber n'en sortira pas indemne. Meme les plus fou y risquent quelquechose.

Seront envoyé a Brisson les personnes ayant commis les crimes suivants, après procès et jugement :
-meutre ou maltraitance. L'autodéfense entre en compte dans le jugement.
-le vol ou la destruction d'objet personel : piece d'identité, objet unique ou très precieux.
-la complicité a un de ces crimes est punissible, mais est prise en compte dans le jugement.
-apporter de l'aide a un prisonier pour s'evader
-déstruction de structures massives utilisée/sable.
-commercialisation de biens avec monopole.

Tout autres crimes dit "mineur", tel que de petit vol, des bagarres ou des destruction de tentes ou d'abri sertont jugé par la justice populaire présente au moment des faits.

Nul n'est cencé ignorer la loi.


Annoncé par Suzy Mitten, d'après Nicolas Mertel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabernak
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 06/09/2007
Age : 34
Localisation : Vignoux sur Barangeon

Feuille de personnage
Statut: Volontaire
Devise: Je me souviens...
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: [Chasse au Pillard] Henri Brisson.   Mer 10 Oct - 16:07

Une voix résonne dans ma tête mais les mots sont hachés et ne me permettent pas de comprendre le sens du message. Raoul se retourne vers et moi.

« Paul, retourne au camp. Eve à des ennuis. En tout cas, elle a l'air paniquée. Je comprend pas la moitié de ce qu'elle raconte. Vois ce qu'elle a et préviens nous si c'est vraiment merdique.
- J'y vole. »

Le décor se fond autour de moi et se reforme. La vision d'Eve accompagnée par un léger vertige m'apparait. Me voilà de retour au camp. Je savais que j'adorerai la téléportation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anatole Kim-Seong
Surhumain
Surhumain
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28
Localisation : Vierzon

Feuille de personnage
Statut: 87/100
Devise: Personne n'est coupable dans le chaos
Age: 18

MessageSujet: Re: [Chasse au Pillard] Henri Brisson.   Sam 20 Oct - 20:27

l'affiche sur Brisson a écrit:

Seront envoyé a Brisson les personnes ayant commis les crimes suivants, après procès et jugement :
-meutre ou maltraitance. L'autodéfense entre en compte dans le jugement.
-le vol ou la destruction d'objet personnel : pièce d'identité, objet unique ou très precieux.
-la complicité a un de ces crimes est punissible, mais est prise en compte dans le jugement.
-apporter de l'aide a un prisonier pour s'evader
-déstruction de structures massives utilisée/sable.
-commercialisation de biens avec monopole.

Est-ce une blague ? Putain c'est ce que je me suis demandé à ce moment là. Mon monde parfait, cette anarchie sans lois ni contraintes, complètement dementelé par quelqu'un qui se prend pour quoi ? pour un juge céleste ? pour Dieu ? J'aime pas Dieu, j'ai toujours été agnostique sur ce sujet, j'veux bien être déiste mais auquel cas un dieu ne fixe pas les lois du monde humain. Dans tout les cas même si c'était l'œuvre d'un dieu alors je deviendrais déicide.

Je suis totalement hors de moi et ma première action en tant que... que j'en sais toujours rien d'ailleurs, on va dire "disciple du Noir", serait de faire cramer ce truc qu'ils osent appeler Prison, un ancien lycée. En y pensant c'est amusant comme parallelisme mais je ne pense pas que ce soit a quoi "Dieu" est pensé en utilisant ce batiment comme tel. Je le jure sur mon âme et tout humain aussi mauvais soit-il a une âme, ce batiment va fusionner avec les flammes de la colère de celui à qui l'on vole sa liberté.

"La liberté ne peut pas être compromise par un crétin qui a décider de peter plus haut que son cul. Alea Jacta Est "

Pour prétendre poser des règles, il fallait au moins un mini-gouvernement qui soit un peu officialisé. La ces règles sortent de nulle part, si un type se ramene chez moi et me dit "t'as plus le droit de te doucher" alors qu'il n'a aucun lien avec l'état, l'appartement, la municipalité ou tout autre, je lui fout mon poing dans la gueule. Là le type je le connais pas donc je vais faire cramer son beau discour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chasse au Pillard] Henri Brisson.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chasse au Pillard] Henri Brisson.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vraie Vie :: Les Archives De Nicolas Mertel :: Saison 1-
Sauter vers: